Castel Afrique

Histoire

Entrepreneur audacieux, passionné et visionnaire,
Pierre Castel, Président Fondateur de Castel Afrique, a choisi d’exporter
et d’investir en Afrique dès le début des années 50

Une aventure extraordinaire s’y déroule encore aujourd’hui nourrie par sa foi et son attirance pour le continent. Animé d’une volonté inébranlable de faire prospérer son activité et de soutenir l’économie africaine avec ses emplois et talents locaux, Pierre Castel commence tout d’abord à y commercialiser ses vins aidé par ses 8 frères et sœurs, puis il se tourne rapidement vers le déploiement de nouvelles activités.

1966

Homme de défis, il construit dès 1966 sa première brasserie au Gabon: la Sociétés des Brasseries du Gabon – SOBRAGA. Il consolide ses investissements avec l’acquisition de nouvelles usines.
« Si vous ne grandissez pas, vous mourrez. Si vous ne développez pas une entreprise, petit à petit elle périclite, puis s’effondre ! » telle est la ligne de conduite fédérée par Pierre Castel.

1990

En 1990, avec le rachat des Brasseries et Glacières Internationales – BGI –, son concurrent direct à l’époque, le Groupe connaît un essor et un succès qui ne se sont jamais interrompus au fil du temps, construisant un lien fort puis fidèle avec de nombreux pays et leurs consommateurs.
Pierre Castel et ses nombreuses entreprises ont réussi ainsi en plus d’un demi siècle le pari de se faire adopter par les Africains et de créer une relation unique basée sur l’estime réciproque, le respect de sa parole et de ses engagements.

Présent aujourd’hui dans 21 pays et générant plus de 40 000 emplois directs, le Groupe Castel a toujours misé sur la promotion de talents dans chaque pays et même en dehors de ses propres activités.
Il est désormais reconnu comme un groupe familial international leader sur le marché des boissons en Afrique. Son développement a permis de construire aussi des liens et des partenariats avec The Coca Cola Company et AB InBev entre autres. Pour autant le Groupe Castel a toujours su conserver sa taille humaine avec ses valeurs familiales fortes, des conditions essentielles pour continuer de faire vivre cette passion pour l’Afrique, les Afriques, avec cette exigence du travail bien fait et de la confiance partagée.